Chiens et chats :  quelles solutions pour vos vacances ou absences ?

Garde d’animaux de compagnie à Hennebont : 5 solutions avec les risques encourus et la face cachée de certaines propositions.

Partir avec ses animaux de compagnie en vacances ce n’est pas toujours possible.

Le faire garder ce n’est pas le négliger ou le mal aimer. Bien au contraire, c’est tenir compte de son bien-être que ne pas lui imposer un voyage qui peut être fatigant, très stressant et un séjour incompatible avec ses besoins et envies. Vous aurez donc à cœur de lui trouver une solution de garde d’animaux de compagnie à Hennebont, adaptée à son âge, à sa santé, à sa personnalité et où on veillera sur lui, à son confort… et à son moral.

D’après une étude, 69% des propriétaires de chiens ou de chats ont régulièrement recours à de la garde pour quelques jours ou pour une période plus longue. Pour répondre à cette demande, il existe plusieurs modes de garde et pour choisir le plus important c’est surtout d’anticiper. Avoir choisi, retenu et encore mieux testé bien en amont de vos vacances la solution adaptée à vos besoins est sans doute la garantie de vacances réussies et agréables pour votre loulou, minette et pour vous aussi du coup ….

Si vous n’avez pas pu anticiper, comme pour une absence imprévue, la solution la plus sécurisante est de vous adresser à un professionnel. Il  pourra vous proposer plusieurs solutions de garde et vous donnera plus de garanties.

Nous vous présentons 5 solutions de garde d’animaux de compagnie à Hennebont. Bonne lecture !

 

  1. Faire garder son chien, son chat par quelqu’un de proche, sa famille, un ami, un voisin :

 

Il s’agit de la solution la plus simple et la plus évidente, en plus c’est un “arrangement” gratuit… Mais, votre animal doit être facile à garder et vous ne devez pas partir trop souvent car à la longue, ça peut lasser !

Si votre chien, chat reste chez vous et que votre proche accepte de se déplacer, votre protégé restera dans son environnement habituel. Sinon, il aura une vraie vie de famille, des câlins le soir devant la télé, et jouira d’une surveillance plus ou moins rapprochée si vous le laissez chez votre proche.

Mais, il faut que :

  • le gardien soit de préférence volontaire. Qu’il soit disponible et qu’il ait le temps nécessaire à consacrer à votre animal.
  • votre loulou, minette s’entende bien avec la famille de votre proche et leurs propres animaux s’ils en ont.
  • votre proche ait les connaissances sur le comportement attendu, les besoins fondamentaux et la santé de votre animal.

car sinon attention les dégâts !! Il pourrait tomber malade, se blesser ou encore prendre quelques mauvaises habitudes, comme être nourri à table, monter sur le canapé …

 

  1. Laisser son chien, son chat en refuge, pension classique avec box :

 

Vous en trouverez toujours plusieurs dans votre région. C’est une activité très réglementée. Vous devez donc avoir affaire à des professionnels, mais comme dans tous les métiers, il y a forcément du bon mais aussi parfois du moins bon. C’est pourquoi avant de réserver, l’important c’est d’aller sur place afin de rencontrer les intervenants et de visiter les locaux.

Le prix est peut-être attractif si vous avez un seul animal, mais sera-t-il gardé dans de bonnes conditions ? :

  • Les cages répondent-elles aux normes, sont-elles assez grandes et avec une courette privative ? Ont-elles une pente suffisante pour évacuer les besoins, à quelle fréquence sont-elles nettoyées ?
  • Existe-t-il des cours de « détentes » en extérieur ?
  • Y a-t-il des promenades en dehors de l’enceinte ?
  • Sera-t-il en contact avec d’autres animaux dans sa cage, en détente ?
  • Qui donne la nourriture? Quelqu’un va-t-il prendre le temps de le câliner, de jouer avec lui ou va-t-il être « oublié » dans un coin ?

Votre animal est-il aussi prêt à accepter la promiscuité et les bruits des autres animaux, qui peuvent être nombreux ? (des gentils, des pas sympas, des excités, des calmes…) : à éviter donc pour les chiens et encore plus les chats, timides ou peureux.

Est-ce conforme à votre attente, au bien-être et habitudes de votre compagnon ? : A vous de vérifier et de vous faire votre opinion. Si oui, il faut qu’il soit à jour de tous les vaccins, des antiparasitaires et identifié.

Enfin, du fait des activités d’entretien, nettoyage de la pension, … les heures et jours d’ouverture sont limités et cela peut donc être une contrainte pour l’amener et le récupérer dès votre retour de vacances.

 

  1. Laisser son chien, son chat en pension familiale ou la garde en famille d’accueil

 

Il s’agit de la meilleure solution si votre animal n’aime pas rester seul ou être enfermé dans un box.

Ses habitudes sont conservées et le cadre familial est une expérience qui pousse à le sociabiliser encore un peu plus avec de nouvelles personnes ou d’autres animaux. Le nombre d’animaux gardés est généralement faible ce qui est un gage de moins de soucis d’adaptation.

Plus rare chez les professionnels qui proposent peu ce service. Par contre, vous trouverez :

  • de nombreuses propositions sur les sites de petites annonces et les réseaux sociaux qui regorgent de personnes prêtes à garder votre animal chez eux.
  • de nombreux sites internet, qui vous mettent en relation avec des personnes demeurant près de chez vous, qui sont prêtes aussi à garder votre animal chez elles : Animaute, Animalin, Holidog…

Dans les 2 cas, il s’agit de particuliers dont ça n’est pas l’activité principale. Ils n’ont pas forcément d’expérience, encore moins de qualification et ne respectent pas la réglementation. Vous n’avez donc aucune garantie, aucune assurance. En cas de problème, vers qui vous retournerez vous ? : le gardien, la hot line du site internet !!!.

De plus, avec les sites internet de mise en relation, vous payerez certainement plus cher entre la commission que vous demande le site et la prestation en elle-même, plutôt que de faire appel directement à un professionnel.

Méfiez-vous, et là encore déplacez-vous pour rencontrer le gardien et vous assurer que le lieu de vie est adapté au bien-être de votre animal :

  • L’espace d’accueil vous semble-t-il adapté et sécurisant ?
  • Existe-t-il un jardin, est-il bien clôturé ?
  • Où dormira votre loulou ? Sera-t-il en présence d’autres animaux, chiens, chats ?
  • Comment cela se passe en cas de fugue, de morsure, d’accident ?
  • La personne vous semble-t-elle disposer de l’expérience nécessaire pour la sécurité de votre loulou, ronron a-t-elle les connaissances de ces besoins fondamentaux ?
  • A-t-elle : l’agrément obligatoire de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et l’ACACED?

Là aussi, à vous de vérifier en amont et de vous faire votre opinion : est-ce conforme à vos attentes, au bien-être et aux habitudes de votre compagnon, chien, chat, Nac ? Si oui, là encore il faudra qu’il soit à jour de tous les vaccins, des antiparasitaires et identifié.

Cette solution présente l’avantage d’avoir des horaires et jours d’ouverture plus larges que les pensions classiques, avec y compris dimanche et jours fériés ouverts.

 

  1. Laisser son chat, son chien chez soi, les visites d’un pet sitter à domicile :

 

Dans ce cas, un pet-sitter se déplace chez vous avec un service à la carte. Il vient s’occuper de votre chat, chien  à votre domicile, une ou plusieurs fois par jour dans un temps imparti plus ou moins long que vous aurez défini avec lui.

C’est une très bonne solution, qui présente plusieurs avantages :

  • Pour l’animal qui reste chez lui. Cela lui évite le stress d’un déplacement en voiture et de devoir s’accommoder à un nouvel environnement. Elle convient tout particulièrement aux chats qui sont des animaux très attachés à leurs habitudes et territoire, aux Nacs (lapins, furets, souris…), mais aussi pour certains chiens pas habitués à côtoyer d’autres animaux ou alors pas sociables avec leurs congénères.
  • Si vous avez plusieurs animaux, cette solution est aussi moins onéreuse. Contrairement à une pension, vous ne payez pas pour chaque animal car le pet sitter ne facture que son temps sur place, généralement majoré d’un léger surcoût par animal.
  • Cela ne vous oblige pas non plus à avoir mis les vaccins à jour, même si cela reste bien sûr vivement recommandé.
  • Cela assure en plus, une présence et une “surveillance” de votre domicile. La relève du courrier, l’ouverture-fermeture des volets, l’arrosage des plantes sont généralement des services offerts.

Ce métier de dog sitter, cat sitter après avoir été largement utilisé et reconnu dans les pays anglo-saxons s’est beaucoup développé en France depuis quelques années. Tous les professionnels le pratique.

Soyez tout de même vigilant car des particuliers proposent également ces services, là aussi au travers des petites annonces ou des sites de mise en relation. Se posent donc les mêmes questions que dans les solutions précédentes, concernant l’expérience nécessaire pour la sécurité de votre loulou, ronron et la connaissance de leurs besoins fondamentaux et état de santé ?

De plus, faire entrer un inconnu chez soi est tout de même risqué (vol, dégradation, pas de garantie au niveau du sérieux de la prestation…).

Alors, assurez-vous que pouvez avoir confiance dans la personne que vous avez retenu (recommandation de votre vétérinaire, d’un proche ayant testé la personne…). Vérifiez qu’elle détienne un numéro SIRET, gage d’une entreprise déclarée, qu’elle est l’ACACED gage du respect de la réglementation. Assurez-vous qu’elle vous propose un contrat qui l’engage et formalise sa prestation de garde d’animaux de compagnie.

 

  1. Faire de l’échange de garde d’animaux de compagnie :

 

C’est un moyen économique, après adhésion au site de mise en relation (animal-futé,..) vous pouvez consulter la liste des particuliers candidats de votre région qui pourraient se charger de votre animal aux dates qui vous intéressent.

Prenez contact, discutez, et là encore déplacez-vous et ne faites rien dans la précipitation. C’est le secret d’un placement réussi.

La famille d’adoption temporaire doit vous plaire pour la garde de votre animal. Comme vous leur serez redevable et que vous devrez leur rendre la pareille, l’animal dont vous vous chargerez pendant leur absence doit aussi vous séduire. Suivant la taille et la race du chien ça peut ne pas toujours être évident et certains chiens ne sont pas toujours bien éduqués.

Comment savoir si vous avez un professionnel devant vous, quelles garanties cela vous apporte ?

C’est son activité principale et il a de l’expérience puisque  il côtoie tous les jours de nombreux animaux. Il doit :

  1. Obligatoirement détenir un numéro SIRET pour son entreprise,
  2. Respecter la réglementation pour la garde : avoir suivi les cours ACACED et être en possession de son certificat de capacité,
  3. Être déclaré en préfecture auprès des services vétérinaires et avoir un vétérinaire référent dans le cas des pensions : répondre aux visites de contrôles de la DDPP,
  4. Avoir une assurance professionnelle,
  5. Pouvoir vous proposer un devis (suivant le montant) et établir un contrat qui l’engage.

Anima’Love Services est une entreprise professionnelle de garde d’animaux de compagnie à Hennebont, elle respecte toutes ces obligations. Elle présente, en plus l’avantage :

  • en proposant, un ensemble de solutions de garde d’animaux de compagnie à Hennebont, de vous permettre de choisir la solution et le forfait adaptés au bien-être de votre chien ou chat.
  • d’utiliser toute l’expérience acquise avec les animaux de compagnie, entre autres avec l’accueil et l’éducation des chiens-guides d’aveugles depuis 2017.